Cosmétiques faits maison : 7 conseils pour dénicher du matériel moins cher

Guten Tag,

Qu’on se le dise, fabriquer ses produits de beauté revient moins cher que de les acheter en grande surface : à ingrédients équivalents, avez-vous déjà comparé le prix au kilo/litre ? Par contre, on peut très vite dépenser toutes ses économies dans les ingrédients et le matériel pour tambouiller (et je sais de quoi je parle!). Pots, fouets, maryses,… si le matériel spécifique aux recettes de cosmétiques faits maison à une taille souvent riquiqui, le prix lui ne l’est pas du tout ! Comment faire alors pour dénicher du matériel pas trop cher ? Bons plans (et oui, on ne se refait pas!).

Le matériel nécessaire pour fabriquer ses produits de beauté

1. Soyez patiente !

Nouvelle passion = dépenses. Attendez de voir si vous aimez faire vos cosmetiques maison, avant de vous offrir un équipement de professionnel, ne vous précipitez pas comme j’ai pu le faire (oui, même si on voudrait tout faire, tout de suite !). Allez-y étape après étape, le mieux est de se lancer dans 3 à 5 recettes différentes et faciles (baume relaxant, crème de jour basique, mousse nettoyante, etc.) car c’est relativement coûteux au départ.

Pour savoir quel matériel acheter, découvrez l’article Cosmétiques faits maison : quel matériel pour débuter pas cher ?. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à augmenter votre stock de matériel au fur et à mesure que vous vous perfectionnerez et testerez de nouvelles recettes !

2. N’achetez pas tout neuf !

Et là on dit merci Emmaüs ! Le jour où j’ai voulu me lancer dans la saponification à froid, il a fallu trouver des béchers/bols en verre résistants à la chaleur, un plongeur, etc. De quoi se ruiner en magasin ! C’est là qu’est intervenu l’homme : « Je suis sûr que tu trouves ça d’occaz’ chez Emmaüs« . Bingo ! Je suis revenue avec tout le nécessaire, plus des moules en silicone pour moins de 10€. Alors on ouvre ses yeux, on va faire les marchés aux puces et on fait preuve de débrouillardise !

3. Récupérez !

  • Coté matériel : il y a sûrement des trésors dans votre cave ou dans celles de votre famille. Partez fouiner (avec l’accord des gens tout de même) !
  • Coté contenants : faites rapidement le calcul du nombre de pots à crème, de tubes de gel-douches, de pots à confiture, de bouteilles en verre, etc. que vous bazardez par an. C’est tout trouvé !

Réseau sociaux, petits SMS, ou simplement autour d’un verre, parlez de votre passion à vos proches et demandez leur de vous mettre de côté leurs contenants vides : à vous le stock parfait !

Privilégiez tout de même les petits contenants (200ml maximum), en verre ou en plastique épais pour pouvoir les nettoyer au lave-vaisselle. Facilitons-nous la vie !

4. Il n’y a pas que les spécialistes de la cosmétiques maison !

Il suffit de faire un tour dans les grandes surfaces, dans les enseignes de la maison (surtout chez les Suédois), de bricolage : maryses, entonnoirs, bacs à glaçons qui se transforment en moules, cuillères doseuses, etc. On y trouve aussi son bonheur à des prix accessibles.

5. Partagez avec les copines !

Tambouilleuse en herbe ou experte, vous n’êtes pas seule ! Entre les nombreux forums et blogs qui existent sur la toile, vous pouvez facilement échanger avec d’autres cosméteuses. Et si vous avez la chance d’en connaitre près de chez vous, n’hésitez pas à vous emprunter le matériel ou à faire des après-midis fabrication de cosmétiques ensemble. N’est-ce pas les filles ?

AM tambouille

6. Troquez

Je troque de tout, alors pourquoi pas du matériel pour fabriquer ses cosmétiques maison ? Des produits finis (j’ai toujours tendance à faire beaucoup, mes origines alsaciennes sans doute) ? Ou carrément de ingrédients, en achetant des grandes quantités et en divisant ? En même temps, les cosméteuses adorent partager leurs recettes, pourquoi feraient-elles un blog sinon ? Alors échangeons : le troc, c’est simplement un partage content-content !

7. Faites vous le offrir !

De nombreux sites proposent des cartes cadeaux ou des coffrets d’essai avec tout le matériel nécéssaire à la fabrication d’un produit de beauté, alors pourquoi ne pas vous le faire offrir pour un anniversaire ou une occasion spéciale. C’est une bonne manière de débuter sans se ruiner. Et c’est là qu’on dit merci à sa belle-soeur pour les chèques-cadeaux de Noël dernier (thank you so much Lynn !).

J’espère que ce post vous aidera à vous lancer dans la fabrication de cosmétiques faits maison, et surtout que vous pourrez vous faire plaisir sans trop dépenser. N’hésitez pas à venir donner vos astuces dans les commentaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s