Savon au lait d’ânesse, miel et fleur d’oranger #saponification à froid #jemelance

Hello,

Fabriquer son savon a quelque chose d’intrigant : comment, en mélangeant de la soude caustique (plus dangereux, tu meurs !) et des huiles végétales, obtient-on un produit lavant ? Moi qui n’étais pas trop fan des cours de chimie, je suis certaine qu’avec de telles expériences j’aurais été beaucoup plus attentive en classe !

Pour se lancer dans la fabrication de savons, il existe bien les bases à fondre (melt&pour) que j’ai déjà utilisées dans diverses recettes (savon »sous les tropiques« , savon « pomme-sirop d’érable« , etc.) mais elles ont leurs limites. Si on veut pouvoir maitriser tous les ingrédients, autant se lancer dans la saponification à froid.

Une fois que l’idée de fabriquer mes savons de A à Z eût germée dans ma petite tête, j’ai commencé à arpenter la toile à la recherche de THE méthodologie. Et là, j’ai pris peur :  « Réaction chimique violente« , « risque de projection« ,  » savons très caustiques« , « brûler la peau« … il y avait sans doute plus de chances que je fasse exploser ma maison que je n’arrive à obtenir un savon.

Pour plus de sérénité/sécurité, j’ai donc décidé de démarrer mon expérience de savonneuse lors d’un atelier sur la saponification à froid.Savon à froid miel lait d'anesse

Sur les conseils des forumeuses du Retour des Azas, je me suis inscrite à une session débutante près de chez moi (enfin à 1h de route, #motivationsansfaille). Cristine, auteure de Savons Naturels anime des ateliers sur la saponification à froid (et plein d’autres trucs) dans le Nord de la France.

J’ai pu découvrir tous les bons conseils pour réaliser son savon maison, mais surtout me rassurer quant à la dangerosité de la chose. Avec 3 autres participantes, nous avons appréhendé les techniques et le vocabulaire du savon dans une ambiance très conviviale. Et voilà le résultat :

Recette du savon au lait d’ânesse, miel et néroli (surgraissé à 10%)

  • Pour un bash de 500g :
    • 150g d’huile de noix de coco
    • 100g d’huile d’olive
    • 100g de beurre de karité
    • 50g d’huile de pépin de raisin
    • 40g d’huile de tournesol
    • 30g d’huile de cacahuète
    • 30g d’huile de colza
    • Eau 160g – soude à recalculer (pour une réduction à 7%).
  • à la trace
    • 15g d’huile de colza (surgraissage à 3%)
    • 15g d’amidon de riz // pour un toucher soyeux
    • 60 g de lait d’ânesse très froid // douceur
    • 5g d’arôme miel et 10g d’arôme néroli // pour le parfum.

Comment qu’on fait ?

Pour le mode opératoire, je vous conseille de suivre un atelier : pour vous rassurer certes, mais surtout pour vous familiariser avec l’ensemble des termes techniques. Si vous cherchez des méthodologies en ligne, des savonnières en proposent de très complètes, comme Soap Session, les listées citronnées ou encore la fiche pratique d’Aroma-zone.

Qu’est-ce que ça donne ?

Le savon est vraiment très doux, mais même après une cure de 2 mois, il fond très vite. Les spécialistes me diront que c’est normal car il est surgraissé à 10%, mais je m’en moque un peu car c’est mon premier savon et il n’est ni caustique, ni déphasé, ni rien de tout cela ! Il est beau, il mousse et il sent bon : c’est tout ce qui compte ! Du coup, j’en ai distribué à tout le monde ! (Vous le sentez l’appel du pied pour laisser un commentaire ?)

Publicités

6 réflexions sur “Savon au lait d’ânesse, miel et fleur d’oranger #saponification à froid #jemelance

  1. Pingback: Savon au lait d’amande et pain d’épices #saponificationàfroid // Almond milk and gingerbread spices soap #coldmethodprocess | Cooksmetics

  2. Il faut que je me lance aussi! ca doit faire tellement plaisir quand tu découvres ton savon après l’attente qui doit paraître interminable. Il faut que je me lance mais j’habite vraiment trop loin de chez Cristine dont j’adore le blog. Allez je vais faire mes recherches! Bonne continuation!!!

    • Hello,
      C’est vraiment sympa quand tu découvres ton savon lors du démoulage : avec son lot de bonnes et de mauvaises surprises!
      Si tu cherches un cours sur les savons près de chez toi, n’hésite pas à demander ds les forums (leretourdesazas par exemple). C’est comme ça que j’ai trouvé 🙂

    • Bonjour Anna,
      N’hésitez pas à commencer comme moi par un cours, ça vous rassurera énormément. Vous pouvez également vous faire seconder dans votre recette par une personne de votre entourage, bien équipée bien sûr (lunettes, gants et masque !), pour les étapes délicates. J’ai hâte de voir vos réalisations! En tout cas, c’est une vraie addiction, à tel point que j’ai 5 recettes de savon en retard à mettre sur le blog :). Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s