Quel matériel pour se lancer ? A quel prix ?

Bonjour,

Envie de vous lancer dans la fabrication de cosmétiques maison ? Vous vous demandez sans doute ce qu’il vous faut comme matériel pour bien débuter ? Ou alors quel investissement prévoir? Ça tombe bien, après une bonne année de tambouille, j’ai fait les comptes !

Conseil : si vous êtes aussi pressée et impatiente que moi, vous allez vouloir tout faire, tout de suite… et donc vous équiper comme une professionnelle. C’est un peu risqué et très coûteux au départ : attendez de voir si vous aimez faire vos cosmétiques maison avant !

Alors pour s’essayer aux cosmétiques home-made sans y laisser tout son livret A, voilà le matériel de base pour démarrer la tambouille.

Matériel cosmétiques maison

1. Le kit de base pour débuter dans la fabrication de produits de beauté

Comptez environ 40 à 50€ pour du matériel neuf, moins si vous connaissez les astuces pour trouver son matériel moins cher ou d’occaz’ :

  • de l’alcool modifié à 70° (3€) : bizarre mais indispensable, il est nécessaire de désinfecter votre matériel, vos contenants, votre plan de travail et vos mains pour faire vos cosmétiques dans des conditions d’hygiène irréprochables et éviter ainsi de contaminer vos produits. On le transvase dans un petit spray (1€) pour qu’on ait plus qu’à asperger tout le nécessaire à la fabrication des produits de beauté.
  • un mini-fouet (1.50€) et une mini-maryse (1.90€) :  pour touiller, transvaser vos préparations. Pourquoi mini me direz-vous ? En cosmétique maison, mieux vaut préparer de petites quantités plus souvent, car les conservateurs ne sont pas aussi puissants (mais bien moins nocifs) que dans le commerce. Et comme ça vous pouvez changer de recette souvent.
  • des pipettes, un entonnoir (des kits sont disponibles à partir de 1.50€) : pour transvaser vos préparations dans vos contenants sans en mettre partout !
  • un bécher de 100ml (1.50€) et des seringues de 2, 5 et 10ml (dès 1.50€) : pour mesurer avec précision vos quantités de liquide.
  • une balance de précision (dès 15€) : c’est clairement le plus gros investissement, mais on peut s’en passer si on privilégie les cuillères de mesure. Mais c’est tout de même plus précis.
  • deux petits saladiers résistants à la chaleur( env. 5€) : pour faire chauffer au bain-marie ou tout simplement peser, préparer, mélanger vos ingrédients.
  • des moules en silicone (dès 5€) : pour faire figer vos préparations comme les savons, les shampoings solides ou encore les barres de massage.
  • des gants, un masque, une paire de lunettes de protection (dès 2.50€) : pour l’hygiène, mais ça peut surtout éviter des problèmes si vous êtes allergique ou que vous manipulez des produits agressifs/corrosifs.

Attention : les ustensiles utilisés pour faire vos cosmétiques maison ne doivent être destinés qu’à cet usage ! Pour ma première recette, j’ai réalisé un baume à lèvres à l’huile essentielle de géranium rosat dans une petite casserole. Bien nettoyée, rangée, elle a été réutilisée pour faire chauffer mon déjeuner : je vous assure que le poulet basquaise arôme géranium rosat n’est pas prêt de figurer sur les cartes des grands restaurants ! Par contre, vous n’avez pas besoin de casseroles spécifiques pour chauffer l’eau du bain-marie.

Bon plan : de nombreux sites proposent des cartes cadeaux ou des coffrets d’essai avec tout le matériel nécéssaire à la fabrication d’un produit, alors pourquoi ne pas vous le faire offrir pour un anniversaire ou une fête. C’est une bonne manière de débuter sans se ruiner.

2. Ce que vous avez déjà à la maison : 

  • un tablier : et oui, ça peut tacher, éclabousser, asperger, etc.
  • un couteau, une cuillère à soupe et à café : pour prélever vos ingrédients.
  • des casseroles : pour faire chauffer vos préparations au bain-marie.

Vous aurez ainsi de quoi réaliser des émulsions, des baumes à lèvres, des shampoings solides, … bref tout un tas de trucs ! Ah! et j’oubliais : une grosse boite pour ranger tout ça loin de votre cuisine !

Et voilà une bonne partie de mon équipement  après plus d’une année de tambouille :

Matériel cosmétiques maison 1 an après

* prix chez AZ.

Publicités

3 réflexions sur “Quel matériel pour se lancer ? A quel prix ?

  1. sympa ce petit récapitulatif ! Tu n’as pas de réactions avec l’alcool modifié ? Comme je ne supporte pas le camphre qu’il contient, j’utilise carrément de l’alcool isopropylique pour la désinfection (par contre pas en spray, il ne doit surtout pas être inhalé).

    • Bonjour,
      Tout va bien, pas de réaction avec l’alcool modifié. Mais tu fais bien de préciser qu’il continent du camphre, pour mettre en garde ceux qui pourraient être incommodés. Je ne connaissais pas l’alcool isopropylique mais il semble très contraignant à utiliser (gants, pièce ventilée, etc.). Dans ce cas, là je pense que je me tournerais plus facilement vers les comprimés de stérilisation à froid. Même si une odeur de chlore persiste après utilisation.

      • Oui, l’alcool isopropylique demande beaucoup de précautions, j’ai été formée à son utilisation lors de mon boulot de maquilleuse donc j’ai l’habitude, mais ce n’est effectivement pas à mettre entre toutes les mains. Je n’ai jamais testé les comprimés de sterilisation à froid tiens, merci pour l’idée, ça peut aussi être une alternative !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s